Batterie Oldenburg

Back

La Batterie Oldenburg est un site d’artillerie, faisant partie du Mur de l’Atlantique.

La Batterie Oldenburg est un site d’artillerie, faisant partie du Mur de l’Atlantique.

A l’origine, le site accueillait des canons à ciel ouvert, en préparation de l’Opération Lion de Mer, qui visait à l’invasion de la Grande Bretagne, pour attaquer les navires dans le détroit du Pas-de-Calais.

Quand le projet d’invasion fut abandonné, il fut ensuite incorporé au Mur de l’Atlantique, et l’Organisation Todt construisit deux casemates pour les protéger en 1942.

Elles accueillaient deux canons pris au Russes, durant la Première Guerre Mondiale.

Elle est composée de deux casemates de 35 mètres de long et 15 mètres de haut, séparées d’environ 200 mètres. Elles sont aussi ancrées de plusieurs étages en profondeur : (2 pour la casemate ouest, 3 pour celle à l’est)

Autour, on trouve de nombreux bunkers de logement ou de stockage, ainsi qu’un hôpital, et des positions de défense sol/sol et sol/air.

Elle fut prise par 1 octobre 1944, par la 3e division d’infanterie canadienne.

By Panzlms (Own work) [CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

By Panzlms (Own work) [CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Turn on JavaScript to display the map

Show slideshow