Libération

Le 21 aout 1944 s’achève la bataille de Normandie et les troupes alliées avancent rapidement vers le Nord et l’Est de la France. Bruxelles par exemple est libérée le 3 septembre, et les alliés sont déjà en Allemagne, notamment à Aix-la-Chapelle le 16 septembre.

Mais il existe encore plusieurs poches de résistance allemandes le long des côtes, Calais, Boulogne, Dunkerque et Anvers sont encore occupées. Pour empêcher les alliés de prendre le contrôle des ports, clés de leur effort de guerre, les grandes villes côtières ont reçu statut de Forteresse (Festung) par Hitler, et sont particulièrement bien gardées. Au mois de Septembre, l’échec de l’Opération Market Garden, ralentit la progression alliée, ainsi que la libération des villes côtières.

Dunkerque est assiégée le 15 septembre, Boulogne est prise le 17 septembre, Calais le 25, mais il faut encore attendre la Bataille de l’Escaut pour qu’Anvers soit libérée, le 3 novembre, ainsi que Middelburg le 7 novembre. Cependant, Dunkerque reste aux mains des Allemands. Pendant cette bataille, le 7 octobre, la ville de Vlissingen subit un très lourd bombardement, qui cause de nombreuses pertes civiles. La contre-offensive des Ardennes par les Allemands stoppe l’avancée alliée, et la totalité des Pays-Bas ne sont libérés que quelques jours avant la fin de la Guerre et Dunkerque n’est libérée que le 9 mai 1945, après la signature de la capitulation de l’Allemagne.

Home
Show slideshow