Bataille de l’Escaut

La bataille de l'Escaut (2 octobre – 8 novembre 1944), est une offensive alliées principalement menée par des troupes canadiennes, qui avait pour objectif de libérer le port d’Anvers en prenant le contrôle des deux rives de l’Escaut, en Belgique et aux Pays – Bas. Le port d’Anvers était essentiel pour l’approvisionnement des troupes, le front s’étendant sur des centaines de kilomètre. Les grands ports de la Manche et de la Mer du Nord étaient bien défendus et fortifiés par la Wehrmacht, et il était évident que prendre Anvers serait extrêmement difficile.

Suivant le vaste échec de l’opération Market Garden, la Première Armée Canadienne se voit confier la mission de prendre le port d’Anvers.  L’offensive se révèle compliquée. De nombreuses opérations amphibies et d’attaques découvert sur des terrains exposés sont nécessaires. Les Allemands étant bien organisés et fortifiés, défendus par l’artillerie et les tireurs d’élite, les sols et les eaux minés. La bataille de l'Escaut est particulièrement dure et sanglante. Il faudra près de cinq semaines de combats pour que la Première armée canadienne, aidée par d’autres troupes alliées, parvienne à libérer Anvers et prendre le contrôle de l’Escaut. L’offensive s’achève le 8 novembre 1944, ayant causé 12 873 victimes côté allié. Mais ce n’est que le 29 novembre que le premier bateau allié de ravitaillement embarque dans le port d’Anvers, le temps de déblayer les ruines et déminer le port.

Home
Show slideshow